Des aides bienvenues pour les nouvelles entreprises

Economie

811 387 euros, tel est le montant total des aides allouées par l’Agglomération aux très petites entreprises et aux structures de l’économie sociale et solidaire (ESS) en 2017 et 2018.

Ce chiffre – important, chacun en conviendra - a été révélé lors d’une petite cérémonie aussi symbolique que sympathique tenue au début de l’été à Loisinord. 94 créateurs, créatrices, d’entreprise y étaient conviés.

Ils ou elles ont créé leur très petite entreprise (TPE), ou en ont repris une, dans une commune de moins 3 000 habitants ou un « quartier politique de la ville » (QPV), ou se sont lancés dans l’économie sociale et solidaire (association, coopérative…).  Dans le premier cas, 87 affaires ont ainsi été aidées à hauteur de 714 882 € en tout, 7 affaires pour 96 505 € dans le second.

Avis aux amateurs : les aides financières varient en fonction du montant de l’investissement et le nombre d’emplois créés. Les entreprises (TPE uniquement) qui développent leur activité bénéficient d’une avance remboursable. À savoir encore : les subventions sont couplées à un accompagnement à la création d’entreprise par des partenaires tel BGE Hauts-de-France, la Chambre de métiers et de l’artisanat, la Chambre de commerce et d’industrie, Artois Initiative ou Artois Entreprendre pour les TPE, par l’Agglomération pour les activités relevant de l’ESS.